:: On the Road :: Last time you zapped me someplace, I didn’t poop for a week. Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I can show you the world. Shining, shimmering, splendid.

avatar
Messages : 27
LOL : 0
Date d'inscription : 04/06/2015
Localisation : Somewhere between two flutters of wings
Voir le profil de l'utilisateur




Castiel
Lost Fallen Angel
Jeu 22 Sep - 17:40
C’est les traits tirés d’inquiétude que l’Ange s’était rendu au point de rencontre qu’il avait établi un peu plus tôt avec cette autre créature céleste qu’on lui avait demandé de superviser. Pourquoi lui, d’ailleurs? N’était-il pas suffisamment occupé? Servir d’ange gardien aux frères Winchester était un défi en lui-même – ces garçons ne savaient que se mettre dans le plus profond des pétrins. Quand ce n’était pas un démon, c’était un esprit vengeur ou un nid de vampire, et malgré les capacités impressionnantes des deux jeunes hommes, il lui fallait leur venir en aide assez souvent. Et puis il y avait Abigail, cette nouvelle Hunter qui commençait tout juste et qui était encore très sensible à tout cet univers – il n’était pas à l’aise avec les larmes des gens. Et par-dessus tout cela, les tensions étaient élevées Là-Haut, depuis que l’on se battait pour savoir qui servirait de dirigeant à la structure sociale immensément fragile des Anges. C’était franchement lourd. Mais non, en plus, il devait servir de babysitter à un ange qualifié, par leurs supérieurs, de « problématique » - ils n’avaient même pas osé lui donner son nom, il avait devoir attendre de voir de qui il s’agissait. Selon lui – mais ça, il le garderait pour lui - , ils l’étaient tous, problématiques. Poor little lambs, lost without their shepherd.

Il y avait des gens dans le parc, en cette fin d’après-midi de début d’automne. Des travailleurs qui marchaient vers la maison, des mères avec leurs enfants, des adolescents réunis entre eux et riant aux éclats. Avec comme but de s’intégrer au décor, Castiel s’avança vers un stand de limonade glacée et en commanda une à la framboise, payant avec quelques billets et pièces que Dean lui avait laissés. Il esquissa un maigre et maladroit sourire à l’homme derrière le cart puis s’éclipsa, allant d’asseoir sur un banc tout près du large étang central.

L’Ange attrapa la paille entre ses lèvres et pris une gorgée du liquide froid, alors que ses yeux observaient une canne et ses canetons marchant sur l’herbe et se hissant, un à un, dans l’eau calme. L’un des petits chavira sur le côté au décollage, avant de se redresser dans un bruit effrayé, ce qui arracha un bref rire à Castiel. La mère de la petite bête retourna la tête aussitôt pour veiller sur sa progéniture avant que le groupe reprenne sa nage. Le mentorat faisait partie de la vie, semblait-il, et pour veiller à l’épanouissement du monde, il fallait y jouer son rôle. Peut-être que l’expérience qu’il s’apprêtait à vivre allait être plus positive qu’il ne l’avait initialement estimé.

C’est donc les épaules moins tendues et l’esprit un peu apaisé que l’Ange attendait son élève en sirotant son breuvage et en rêvant de jours moins chargés.

___________________



Revenir en haut Aller en bas
avatar
ft. : Marta the martian
Messages : 7
LOL : 0
Date d'inscription : 11/09/2016
Voir le profil de l'utilisateur




Mihr
The angel who just don't get it
Jeu 6 Oct - 21:01

Elle n’arrivait tout simplement pas à y croire.

Après cinq heures sur terre, elle allait rencontrer Castiel, le seul, l’unique et l'incroyable Castiel.  

Pour être tout à fait honnête, Mihr ne savait toujours pas pourquoi elle avait été promu pour être sur terre, après tous ces millénaires à surveiller de loin et d’un oeil plus ou moins inattentif, quelqu’un avait décidé qu’elle méritait de vivre the real shit et… elle n’allait certainement pas s’en plaindre.

Depuis qu’on lui avait annoncé, l’ange vivait le rêve, elle s’était élancée sur terre et avait trouvé la première personne sur son chemin qui lui avait gentiment offert son corps dans un “what the f*ck” résonnant.  Bref, tout était parfait et Mihr jubilait, enfin son existence allait avoir un sens, enfin elle allait se sentir utile, enfin quelqu’un allait pouvoir passer plus de quatre milliseconde pour lui expliquer comment fonctionnait réellement les humains, la terre… le sexe, la drogue, les party, mais surtout pourquoi les hommes avait de la barbe et une bête indépendante entre les jambes et pas les femmes?  

Les mystères de l’humanité allaient enfin être dévoilé sous ses yeux.  Castiel, celui qui avait tout vu allait enfin tout lui expliquer.

C’est donc en marchant avec les yeux exorbités, fixant tout le monde avec insistance que Mihr se dirigeait vers le parc qui lui avait été désigné.  Marcher… quelle étrange activité tout de même, pensa-t’elle alors que son regard se fixait sur l’ange quelle cherchait.

L'excitation prenant le contrôle de son corp, un battement d’aile et elle se retrouvait le nez collé sur celui du grand Castiel, le fixant avec des yeux brillant d'excitation avant de lâcher:

«HOLLY SHIT. YOU’RE CASTIEL»

Elle remercia mentalement Will de lui avoir apprit cette expression sucré qu’elle jugeait étrangement approprié à la situation.

Castiel était devant elle.

Et elle était son acolyte.

Son existence allait enfin avoir un sens.



___________________





take a breath and
count to ten
Revenir en haut Aller en bas
I can show you the world. Shining, shimmering, splendid.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Abistiel Show :: On the Road :: Last time you zapped me someplace, I didn’t poop for a week.-
Sauter vers: